Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 pots

Publié le par l'oeil et l'oreille

9 pots

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Champs magnétiques

Publié le par l'oeil et l'oreille

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

L'usure du besoin

Publié le par l'oeil et l'oreille

L'usure du besoin

 

 

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Les oiseaux de passage

Publié le par l'oeil et l'oreille

Les oiseaux de passage...

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Le ver dans la pomme

Publié le par l'oeil et l'oreille

Le pommier et le ver de terre

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Effacer les coeurs...

Publié le par l'oeil et l'oreille

61123_1617418923644_1481515682_1590886_1904778_n

 

Suite au courrier reçu par la mairie d'Ault (voir l'article consacré), Caroline a recouvert les coeurs du trottoir, mais compte sur l'appui du plus grand nombre d'entre nous pour pouvoir préserver sa façade, lieu d'expression artistique...

Je vous invite donc à signer la pétition ci-dessous, si le gris n'est pas votre couleur favorite...

 

 

61747_1618308705888_1481515682_1593585_3761496_n

(photos Caroline Dayot)

 

Texte de la pétition, à signer ICI

 

Pétition : Sauvons la façade de la Villa Verveine à Ault (80)



Date de création : 26/09/2010
Date de cloture : 21/12/2012

Auteur : De la part de tous les amateurs d’Art et/ou défenseurs de la liberté d’expression
 

A l'attention de : Madame Marthe SUEUR, Maire de Ault

 

Madame,

Votre courrier, daté du 23 septembre 2010 et adressé à Melle Caroline DAHYOT, demande de procéder à la "mise en conformité de la façade" de la Villa Verveine et à la "remise à l’état initial du trottoir".

L'article R421-17 du Code de l'urbanisme que vous mentionnez ne semble pas s'appliquer à la fresque murale de Melle Dahyot, dans la mesure où il évoque des travaux de ravalement alors que sa façade constitue l'expression d'un travail artistique.

La visibilité d’une ville (qui joue la carte touristique de surcroît) se fait avant tout à travers ses singularités (entre autres exemples, la ville d'Orgosolo, en Sardaigne, a développé sa notoriété avec ce type de fresques murales). Depuis 2003, de nombreux touristes de passage à Ault s’arrêtent devant la façade pour la photographier; d’autres y reviennent même pour visiter la maison et rencontrer Caroline.

Plus qu’un moyen d’expression, cette façade a surtout été pour elle l’occasion de faire des rencontres qui ont fait évoluer son chemin artistique et personnel. Des revues professionnelles d’Art mentionnent d’ailleurs la maison et son travail (Revue de la maison de la Poésie de Saint-Quentin en Yvelines en 2008, Revue du Musée de la Création-Franche de Bègles, sortie prévue en Octobre 2010).

Concernant les coeurs dessinés sur le trottoir ; s'agissant, comme vous le précisez, du "domaine public de la commune", Melle DAHYOT s'engage à les recouvrir ou à les effacer dès que possible.

Pour autant, parce qu'il est vital pour Caroline Dahyot de conserver sa façade, je m’engage à ses côtés pour préserver la liberté d’expression et le droit à la différence.

Comptant sur votre compréhension, je vous prie de recevoir, Madame, mes salutations les plus respectueuses.

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Sans les mains sur le périph.

Publié le par l'oeil et l'oreille

Rent a car avec chauffeur

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Les amis d'Elmer

Publié le par l'oeil et l'oreille

Le radiateur, ou la 4L Elmer

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Les essuie-glace

Publié le par l'oeil et l'oreille

Les essuie-glace

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

"Le traitement de votre façade ne correspond pas aux caractères des lieux"

Publié le par l'oeil et l'oreille

"Le traitement de votre façade ne correspond pas au caractère des lieux..."

 

Voilà la charmante lettre que Caroline vient de recevoir de la municipalité d'Ault... 

 

60508_1615549916920_1481515682_1586484_8324324_n

Je ne serais pas retournée à Ault sans cette façade, sans la rencontre humaine et artistique qu'elle a suscité, sans ce questionnement que l'art nous impose...sans ce thé que nous avons partagé derrière ces murs peints, entre tant d'autres choses.

Tirer partie de cette présence pour la commune me semblerait être une posture beaucoup plus adaptée et enrichissante pour tous que cette preuve d'intolérance...

Peut-être faudrait-il rapeller à ces élus que l'art "Hors les normes", "brut", "singulier", peu importe son nom, est une forme d'Art à part entière, qu'elle a ses musées, ses galeries, ses expositions, ses admirateurs...

Le facteur Cheval avait-il demandé un permis de construire à la municipalité de Hauterives pour la construction de son palais idéal ? Certainement pas...

Il serait donc envisageable, suivant ce même raisonnement, de raser cet édifice ?

Peut-être vaudrait-il mieux faire preuve de cette curiosité qui nourrit et fait avancer, vers les autres et vers soi...

Peut-être vaudrait-il mieux, simplement, toquer à cette porte, et écouter ses yeux...

Peut-être vaudrait-il mieux apprendre à voir ce que Caroline offre là...

L'échange, le lien, c'est une richesse sur laquelle on ne spécule pas...

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>