Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Laissez les lumières allumées...

Les humeurs du jour en images, et les découvertes musicales de la nouvelle scène française qui valent qu'on s'y attarde...

"Le traitement de votre façade ne correspond pas aux caractères des lieux"

Publié le 25 Septembre 2010 par l'oeil et l'oreille in L'oeil à ouvrir

"Le traitement de votre façade ne correspond pas au caractère des lieux..."

 

Voilà la charmante lettre que Caroline vient de recevoir de la municipalité d'Ault... 

 

60508_1615549916920_1481515682_1586484_8324324_n

Je ne serais pas retournée à Ault sans cette façade, sans la rencontre humaine et artistique qu'elle a suscité, sans ce questionnement que l'art nous impose...sans ce thé que nous avons partagé derrière ces murs peints, entre tant d'autres choses.

Tirer partie de cette présence pour la commune me semblerait être une posture beaucoup plus adaptée et enrichissante pour tous que cette preuve d'intolérance...

Peut-être faudrait-il rapeller à ces élus que l'art "Hors les normes", "brut", "singulier", peu importe son nom, est une forme d'Art à part entière, qu'elle a ses musées, ses galeries, ses expositions, ses admirateurs...

Le facteur Cheval avait-il demandé un permis de construire à la municipalité de Hauterives pour la construction de son palais idéal ? Certainement pas...

Il serait donc envisageable, suivant ce même raisonnement, de raser cet édifice ?

Peut-être vaudrait-il mieux faire preuve de cette curiosité qui nourrit et fait avancer, vers les autres et vers soi...

Peut-être vaudrait-il mieux, simplement, toquer à cette porte, et écouter ses yeux...

Peut-être vaudrait-il mieux apprendre à voir ce que Caroline offre là...

L'échange, le lien, c'est une richesse sur laquelle on ne spécule pas...

Commenter cet article

astroJR 27/09/2010 00:23



Vraiment, triste histoire. Impossible de ne pas se souvenir devant cette lettre d'un fameux dessin de Mordillo, 1976 déjà... On peut le voir par là, par exemple : http://whatmelomanlove.blogg.org/offset-1145.html (je précise que
je ne connais pas du tout le blog dont je donne le lien, j'ai juste retrouvé ce dessin via Google Images.)



l'oeil et l'oreille 27/09/2010 19:37



merci pour le dessin, je l'ai fait passer à Caroline... très bien vu...



Mai 26/09/2010 19:29



Mais oui je suis d'accord avec toi dans les grandes lignées... Ce que je voulais dire, c'est qu'il y aurait sans doute des farfelus sans limite aussi, peut-être pas beaucoup, mais quand même...
et puis l'approche artistique est pour la plupart d'entre nous quelque chose de tabou, de pas facile à assimiler, alors je peux comprendre la "non-compréhension" de certains face à ce genre
d'expression. et puis, il faut tout de même bien admettre que c'est un geste non loin provocatif, et qui plus est, ben, pour se faire remarquer! Qu'est-ce que tu as contre les nains de jardin?
:-)))



l'oeil et l'oreille 26/09/2010 21:00



entre la non-compréhension et le refus, voire le rejet, il y a de la marge...


 



Mai 26/09/2010 18:20



Et bien, moi je dirais que toute la difficulté est de trouver une limite dans le "laisser-faire artistique", je peux comprendre l'inquiétude des plaignants, car s'il n'y a pas un minimum de
règles, que trouverions-nous sur les façades? Ceci dit, étant une adepte artistique, personnellement, ça ne me dérange pas, et ça me plait assez bien...



l'oeil et l'oreille 26/09/2010 18:45



Nous trouverions peut-être juste ce que nous sommes, chacun... Je ne crois pas que l'uniformisation soit une source de richesse...


Je conçois très bien que ça puisse plaire esthétiquement, ou pas...


Mais ce ne sont que des dessins, peintures, et aucune atteinte là-dedans à rien d'autre qu'à la grisaille environnante...


(Le site n'est pas classé en zone de monuments historiques en prime...)


Je voudrais qu'on m'explique quelle est la "gêne"...


Visuelle ? Je trouve que les décorations lumineuses des façades et des jardins en vogue depuis quelques années au moment de Noël peuvent être à ce compte là assimilées à des nuisances similaires,
ainsi que les parfois très prolifiques nains de jardins ou autres bestiaires...


Un habitant du bout de ma rue a fait graffer le pignon de sa maison, ce n'est pas du tout à mon propre goût, mais jamais ça ne me viendrait à l'idée de demander à ce qu'il repeigne sa façade en
gris souris...


Sans régles, que trouverions-nous sur les façades ? rien, certainement, dans la plupart des cas, simplement parce que le besoin de se dire de cette façon ne tenaille pas chacun de nos voisins...


Et puis parfois, de loin en loin, on trouverait un peu de fantaisie et de couleur...


 


 


 



Pierre-O. V. 26/09/2010 16:29



l'esprit des lieux c'est la tristesse, l'ennui et l'oubli. Donc repeins moi ça en gris, ça gêne les gens tristes. Affligeant. Sans doute cette lettre est arrivée après des "plaintes" de quelques
voisins imbéciles ou de crétins qui n'avaient rien d'autres à faire de leur aigreur.



l'oeil et l'oreille 26/09/2010 16:36



exactement ça... cette rue est d'un morne...



Pastelle 25/09/2010 19:45



Tiens, ça me fait penser à la demeure du chaos et à la longue, longue bagarre entre le propriétaire et le maire du village... 


http://maislalumiere.canalblog.com/archives/2010/05/03/17775201.html



l'oeil et l'oreille 25/09/2010 21:13



merci du lien, effectivement même histoire... et bel endroit de création... devraient faire un tour à la Fabuloserie de Dicy tous ces bureaucrates...