Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prendre le temps...

Publié le par l'oeil et l'oreille

Prendre le temps

... de se poser là, d'arrêter le mouvement dans lequel on s'enferme
... de se laisser dissoudre lentement dans les parfums ambiants
... de prendre racine là où nos pas nous mènent, les semelles en bitume et les pensées au vent
... de n'être plus rien qu'une nonchalance et un regard ouvert
... de se laisser aller à l'abandon du monde
... de devenir éponge, miroir, reflet...
s'en nourrir et le rendre....

...

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Contre-ciel

Publié le par l'oeil et l'oreille

Contre-ciel

Publié dans Les yeux d'Holga

Partager cet article

Repost 0

Humanité sort du dico

Publié le par l'oeil et l'oreille

Se taire

On arrête les sans-papiers jusque devant les écoles...
Le progrés est en route...
Une belle route bien droite, bien pavée de certitudes.
Bien formatée...

J'ai peur que les mots de Lantoine ne soient "illustrés" trop souvent dans les temps à venir...

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Seven Days

Publié le par l'oeil et l'oreille




Un film de Armel Hostiou, sur  Seven Days de Fantazio

Publié dans L'oreille à tendre

Partager cet article

Repost 0

Mais faut pas que ça se voit....

Publié le par l'oeil et l'oreille

warning

Tout est calme
Trop

Les rires s'éloignent en écho
Les mots s'éteignent dans les gorges
Humanité sort du dico
Et l'audace a éteint ses forges

Les coeurs ne font plus de bruit
Et s'accélèrent dans le silence
Ca s'inquiète autant que ça fuit
Dans une douteuse cadence

Le monde est flou et lâche la rampe
On entend rien qu'un souffle qui peine
Et si contre le vertige on rampe
On goûte à la source de la haine

A les écouter chuchoter
Tous ceux qui s'font leur beurre d'la peur
On fixe demain les yeux fermés
La vie se vide pleut à pleurs

Tout est calme
Trop

Un oeil écarte le rideau
Paraît qu'il paraît qu'il paraît
Le voisin a toujours bon dos
Pour fuir sa propre lâcheté

Cette petite musique de mort
Qui ronchonne dedans ma télé
Me crache qu'il aura toujours tort
Celui qui danse de côté

Si les professionnels d'la trouille
Parviennent à nous rallier tremblants
Et qu'on condamne la débrouille
Au nom d'un dangeureux ordre puant

Y'aura d'la merde dans nos urnes
Et ce silence on s'le mang'ra
Journées nocturnes et chemises brunes
J'ai peur, mais faut pas que ça s'voie

Tout est calme
Trop


Loic Lantoine



Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Grimoon sur seine

Publié le par l'oeil et l'oreille

gatto2   photo : Elisa Temporin

Un groupe assez inclassable, qui mêle les styles musicaux, le tout dans une atmosphère très particulière...
Le sombre ici domine néanmoins, éraillé parfois de lumières pop plus légères.
Les textes, qui, si on les lisait seuls, pourraient donner le bourdon, sont traités avec une légèreté musicale et mélodique, qui en font des petits moments de lucidité mélancolique ou de noirceur passagers...
De jolies touches de clair-obscur, posées par les voix, seules ou entremêlées de Solenn Le Marchant, et d'Alberto Stevanato, un métissage franco/breton-italien des plus réussis...
Un coup de coeur tout particulier pour Frontière, un très beau titre, de la chanson pas chantée d'une sensibilité à fleur de peau.
Un ensemble très prenant.

A découvrir avec curiosité, les 27 et 28 mars, pour profiter en plus des illustrations cinématographiques de chaque chanson...un concept audacieux et innovant...


 

Et en plus, c'est sur la plus magique des péniches, El Alamein, au pied de la bibliothèque François Mitterand... et on aura le plaisir d'y retrouver Mr Derien pour les accompagner sur seine...

ça se fait rare, profitons-en....à 21h00, 8 euros...


 

Frontière :

Publié dans L'oreille à tendre

Partager cet article

Repost 0

Mémoire de sel

Publié le par l'oeil et l'oreille

La retraite

Publié dans Les yeux d'Holga

Partager cet article

Repost 0

Le seul endroit où être...

Publié le par l'oeil et l'oreille

Lundi 12 mars, c'est à la Maroquinerie, 23 rue Boyer, Paris 20, 20h00, 10,50 euros...
 tel : 01 40 33 35 05


flymaro

Si vous ne venez pas, c'est votre droit.....
Mais vous auriez tort...
Parce que c'est rien que du beau à voir et à entendre...
Et que Mr Imbert-Imbert finit toujours ses concerts à moitié dévêtu, mais en gardant ses chaussures magiques....

Débat de boue
Voilà déjà les chaussures...
Si vous voulez voir le reste....c'est à 20h00...



Bah quoi ?

On a les arguments qu'on peut....

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

La Blanche au Café de la Danse

Publié le par l'oeil et l'oreille

Chère enlistée,
contrairement aux autres jours de l'année, le jeudi 8 mars est la journée de la femme internationale - (ou quelque chose comme ça). La femme de qui ? Ce n'est pas précisé, j'imagine qu'on peut prendre la sienne.

Il s'agira donc d'être bien poli pendant 24h pour se faire pardonner toutes les grosses bêtises qu'on a faites, nous les hommes, pendant l'année écoulée et les 5000 qui ont précédé (inégalité, mandales, viols, semi-esclavage, coïtus non-interruptus, port de l'abat-jour etc.). On pourra au choix, ouvrir les portes aux dames, leur offrir des fleurs et des rubansou les aider à porter les courses, histoire de repartir d'un bon pied pour les 5000 années qui viennent si l'humanité tient jusque-là, ce qui m'étonnerait.

On pourra également, et c'est plus original, aller au :
Concert de la Blanche au Café de la Danse à 19h30 le 8 mars (première partie : Khaban' - réservation : 06 08 60 29 73 stephanemarvy@hotmail.com)

Je précise, pour les béotiens, qu'il ne s'agit pas d'un vrai café mais bien d'une salle de concert (450 pl.).

A cette occasion, le concert sera gratuit pour les filles qui viennent en couple puisque, ce soir-là, c'est les garçons qui payent. J'ai dit.

Ce sera une soirée exceptionnelle de musique et de poésie, peuplée de chants bleus, de créatures à bascule et de climats d'avril, de musiciens happés et de verbe de ring bref, ce sera de la Blanche (revue de presse : http://www.lablanche.org/revue.php) mais il n'y aura pas de chipeundèles.

Vive les femmes quand même.
Cordialement,

Eric la Blanche

http://www.lablanche.org
--------------------------------------------------------------------------------

PS rubrique désabonnement. Cette semaine, pour se désabonner, ce n'est pas possible à cause de la rubrique sur ma liaison avec Chimène Badi.

Rubrique sur ma liaison avec Chimène Badi : cette semaine, je voudrais revenir sur cette déclaration de Chimène, troublante s'il en est : "ce que je ressens sur scène est parfois plus fort qu'un orgasme". Je tiens à préciser qu'il s'agit d'une citation de 2004.

Depuis que Chimène est avec moi, c'est tous les jours le 8 mars.

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Ecrire au vent

Publié le par l'oeil et l'oreille

Ecrire au vent

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>