Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Follow be, ou la dédicace à l'enrhubé...

Publié le par l'oeil et l'oreille

Follow me...

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Earl Grey et confiture de lait

Publié le par l'oeil et l'oreille

Earl Grey et confiture de lait...

Publié dans Ephémères

Partager cet article

Repost 0

Vroum

Publié le par l'oeil et l'oreille

Vroum

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Pschitt

Publié le par l'oeil et l'oreille

Pschitt

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

C'est en se visant au coeur qu'on a la peau...

Publié le par l'oeil et l'oreille

 

"contre toi" - Imbert Imbert à Lyon - 27/03/2010 - Bouh!- from Imbert Imbert on Vimeo.

 


Interprétation : Mathias IMBERT à la contrebasse, Frédéric JEAN à la batterie.

Captation : Gilles PAILHÉ - Lyon, salle des Rancy - le 27/03/2010.

Publié dans L'oreille à tendre

Partager cet article

Repost 0

Sucres d'orge

Publié le par l'oeil et l'oreille

Sucres d'orge

Publié dans à la loupe

Partager cet article

Repost 0

Aux belles...

Publié le par l'oeil et l'oreille

Aux belles...

 

qu'ont la peau dure...

Publié dans à la loupe

Partager cet article

Repost 0

Croisages

Publié le par l'oeil et l'oreille

Croisages

 

"Tu attendais sur le quai de Auber le train en direction de Cergy, je suis passé devant toi et mon regard c’est posé sur toi, j’ai marché quelque mettre et a mon tour je me suis mis à attendre le train. Le RER de 17h39 arriva on est monté tout les deux dans le dernier wagon.

La 1re station tu es resté debout moi je me suis assis avec hésitation a l’étage puis tu es monté t’assoir a 1 mettre de moi et on c’est retrouvé face a face. Je ne pouvais pas m’empêcher de te regarder en fessant le maximum pour ne pas me faire grillé, nos regards ce son croisé. Mais malheureusement pour moi tu es descendue à la gare de Cergy Préfecture à 18h15.

Tu portais une jupe noire, des collants noirs, des petites bottines de couleur marron qui t’arrivais aux chevilles, une veste noire retroussée jusque coude et un grand sac noir ou il y avait l’intérieure un porte-document bleu et belle montre avec un grand cadran.

J’espère un jour te recroisé…"

 


Moi, sur le chemin du boulot, ce jour-là, j'ai croisé deux lapins... On n'est pas restés en contact...

 

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Lee Jeffries

Publié le par l'oeil et l'oreille

 

 

De liens en liens, je viens de découvrir les portraits de ce photographe...

Au coin des rues, quand le silence devient bavard...

Redonner une parole, forte...

 

 

Son flickr

Son site

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

Nous regardions le temps se mettre nu

Publié le par l'oeil et l'oreille

Nous regardions le temps se mettre nu

Publié dans L'oeil à ouvrir

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>