Imbert-Imbert

Publié le par l'oeil et l'oreille


De jolies retrouvailles samedi dernier avec le sieur Imbert-Imbert, pas recroisé depuis un (trop) long moment...
Sur la scène de Fnac Indétendance, programmation par les Trois Baudets... 6 chansons de prévues, mais comme il a plus d'un tour dans sa besace, on a eu droit à quelques petits bonus... et un splendide numéro de contrebasse punk-larsen-dans-les-fesses-de-la-statue...
Un grand moment, le brave monsieur qui était devant moi sirotant sa bière accoudé aux barrières ponctuait la musique avec des "il est trop fort, il tue lui !"
On ne le contredira pas...
Un nouvel album en cuisine, qui sortira début février, et à ce qu'on m'en a dit, ça va valoir le détour d'oreille...

Publié dans L'oreille à tendre

Commenter cet article