C'est quand la retraite ?

Publié le par l'oeil et l'oreille

Les jours de flotte

 

Bon, il faut l'avouer, il pleut...

Des cordes...

Et j'ai détassé mon "bureau"...

Pour bidouiller justement avec ce que j'entasse depuis longtemps en me disant "un jour, si j'ai le temps, je ferais des trucs avec"...

Je voulais attendre la retraite, mais comme maintenant, je ne suis pas bien certaine d'y voir encore clair quand sonnera l'heure (et puis il faut dire que courir après des petiots avec un déambulateur, j'ai peur que ça ne m'esquinte les articulations ça).

Donc j'anticipe...

Voilà, c'est en route, je cabochone, avec tous les vieux papiers que je trouve (j'en ai très peu, humfr...), et qui me paraissent dans l'esprit de ces cabochons en verres un peu irréguliers et très bombés...

Et comme je ne sais pas ce que je vais faire de tout ça et de ceux à venir (c'est en faisant que les idées viennent), à part en offrir certains, et comme je n'ai nulle envie d'en remplir vainement des tiroirs, j'ai ouvert deux petites échopes : ici et

Publié dans Bidouillages

Commenter cet article

Pierre-O 27/02/2011 00:06



Suppôt du capitalisme galopant ! Décidément, tu changes... car EN PLUS tu te mets à ranger ton bureau... où allons-nous ? Y a-t-il un futur ? Quo vadis ? Arf... sinon chez moi, il faut l'avouer,
il y a un grand soleil... du coup, bah, je range rien... :D



l'oeil et l'oreille 27/02/2011 09:56



Oui Pierre, je sais, c'est Mal... le côté obscur, tout ça... (dis-toi que c'est pour me fournir en mascarpone, ça passera mieux...) :P


quant au bureau, heu, comment dire... avant il était rempli, comme tu le sais, d'un tas de choses diverses et variées, maintenant il est...rempli aussi, mais c'est vaguement plus uniformes (toute
place vide est chez moi un ennemi terrible, à cause du truc qu'on a dans les mains, qu'on veut garder, et dont on se dit qu'on le "rangera" plus tard... et pouf, posé (voire empilé)...


(et arrête de nous narguer avec ton soleil, dans trois mois tu seras cloqué de partout... )