Loïc Lantoine et François Pierron

Publié le par l'oreille


Une rencontre poètique et musicale, de celles qui vous marquent de façon indélébile.
Je ne sais même pas quoi en dire, tellement cette approche-là de la chanson est particulière, singulière, profondément émouvante et touchante.
On m'avait dit que j'y reviendrais, je crois être en fait assez proche de l'addiction...

Aller à un de leurs concerts, c'est redevenir un peu môme, savoir qu'on va s'en mettre plein les mirettes et se remplir le coeur, gros comme ça, de ses mots, à Lantoine, et de sa façon très particulière de les offrir, éclairés par le jeu atypique de la contrebasse de Pierron.
C'est s'offrir un cadeau, un vrai, un beau, un qui triche pas avec un beau papier et du ruban doré, mais un de ceux qui vous retourne vraiment, habillé d'un rien, habité et fragile, la justesse et l'émotion en avant...

Trois morceaux en écoute sur le site du label :
http://www.monslip.fr/

Je renais, extrait de l'abum Badaboum

Publié dans L'oreille à tendre

Commenter cet article

RzL 31/07/2006 10:50

en train de l'écouter sur mon lecteur ...meme chanson, meme plaisir, meme emotion après tant d'écoutes (ça se finit toujours trop tôt) mais bon j'vais pas bouder mon plaisir ...A demain à Barjac!