Tous mes cachets

Publié le par l'oeil et l'oreille



La dernière niouze toute chaude de La Blanche :

Cher(e) enlisté(e),
C’est armé d’une bonne dépression nerveuse que j’ai décidé d’attaquer l’année 2008. Un petit excès de lucidité est une saine gymnastique psychologique et le désabus sans abus est excellent pour l’intelligence. La déprime, en outre, protège des déconvenues : pas de bonne résolution absurde à ne pas respecter et aucune (mauvaise) surprise puisque le pire est certain.
 
A part ça, bonne année. Ouéé.
 
…et merci de noter les prochains concerts. Si vous cherchez le réconfort mais que vous n’êtes pas de ces croyants dont la République a besoin* (parce que vous avez du mal à croire que, au hasard, Eve a été faite avec la côte d'Adam... ou que Noé a fait tenir tous les animaux sur son bateau), alors le réconfort, modestement, ce peut être ici :

 
La Blanche en concert à Nantes le mardi 29 février à la Bouche d’Air
Le 14 mars à Allones (Sarthe)
Le 15 mars au Théâtre de Thouars (Deux Sèvres)
Le 20 au Théâtre de Neuchâtel (Suisse)
Le 26 mars aux Deux-Alpes

Et d’autres encore en avril.
 
(*) discours de N. Sarkozy du 20 déc 2007 au Vatican

J’ai commencé à déprimer parce que cet abruti de Père Noël n’a pas été capable de m’offrir la montre que je lui avais commandée pour faire comme notre cathodique et catholique – quoique divorcé - président du pouvoir d’achat (le sien). Je suis entouré de pauvres nuls qui n’ont toujours pas compris, eux, que la maxime « le temps, c’est de l’argent » s’exhibait désormais, façon gourmette, pour la chaste somme d’« un an de smic net », soit 12 000 €. Du coup, je n’ai plus que ma vie privée à offrir pour faire le fol à l’étalage et tenter d’être bling-bling – ou plutôt plic-ploc, en ce qui me concerne.
A propos d’étalage, au moins suis-je certain aujourd’hui - contrairement à ce que j’avais prévu au départ - de ne jamais sortir avec Carla Bruni - même si elle m’offre du hoummous **.
(**) j’adore le hoummous.
 
Et puis je n’aime ni les montres (trop de montres, pas assez de temps) ni le mépris.
 
Tout ça pour vous dire que je trouve dur d’être un musicien humaniste, démocrate, laïc, francophile et nucléo sceptique ces derniers temps. Sans compter mes amis italiens qui se vengent de Berlusconi en se foutant de ma gueule – et de la vôtre…
 
… déjà que le coup de boule du plus mauvais meilleur joueur du monde les avait bien fait marrer.
 
Cordialement,
Eric la Blanche
http://www.lablanche.org (infos)
http://myspace.com/lablanche (musique)
http://la.blanche.over-blog.com (niouzelettres)
 
Rubrique désabonnement  : cette semaine pour se désabonner, pfff ! Tu veux ? OK. Rien à foutre. Vas-y, viens. Pas cap ! Renvoie-moi un email avec marqué désabonnement dessus, je m’en fous, mais je te préviens, si tu fais ça, j’avale tous mes cachets d’un coup.

Publié dans L'oreille à tendre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article