toi telephoner polizei

Publié le par l'oeil et l'oreille

Je ne résiste pas à recoller ici la dernière niouze de La blanche, elle s'est fait rare depuis quelque temps...


Cher(e) enlisté(e),
En communication moderne, il existe une règle fondamentale : celle de la régularité dans l’échange valorisant avec le consom’acteur pour d’établir une relation durable gagnant / gagnant .

Traduction : pour faire de la bonne réclame (pour la Blanche), il ne faut pas arrêter le matraquage du pigeo... heu... de l'enlisté sinon, il s’envole (veuillez noter que ma franchise à votre égard est, chez moi, une marque de respect).

J’avoue donc vous avoir négligé ces dernières semaines mais je suis en pleine phase de création. Du coup, j’ai moins de temps pour raconter des âneries (à la place, je les fais). Bref, tout ça pour vous dire que mon terrrrible manager, Marvin de los Angeles, me prie instamment de vous annoncer les prochaines dates. Je peux également vous dire qu’il a revêtu le costume de Maître Marvinus qu’il met quand il sort en boîte au Donjon, (celui avec la cagoule de cuir et le slip en fer) et que, en général, ce n’est pas bon signe.

Le 23 novembre à Meyzieu (Rhône)
Le 24 novembre à Saignelégier (Jura Suisse)
Le 30 à St Jean la Ruelle (Loiret)
Le 1er à Château Renard (Loiret)
Le 12 décembre à Saint Brieuc (Côtes d’Armor)
Le 14 à Chartres de Bretagne (Ile et Vilaine)
Le 18 à Fontenay sous Bois (Val de Marne)

Nous allons donc devoir retourner risquer notre équilibre psychique dans cet étrange contrée qu'est la Suisse, ce pays où les gens sont gentils, polis et où, depuis deux siècles, attention à l'orthographe, il flotte une odeur de paix.
_______________________________________________________________________________________________________________

J'ai également l'honneur de vous annoncer, que ça y est (trompettes médiévales), j'ai enfin été dénoncé comme spammeur à mon fournisseur d'accès par d'anonymes* et vertueux citoyens - très "3ème république" - qui n'avaient pas compris qu'il suffisait de me répondre pour se désabonner et qui, c'est bien compréhensible, m'ont confondu avec une quelconque société pharmaceutique nord américaine ou un site porcin. Comme vous pouvez le constater en lisant ce message, les résultats ne sont pas très probants.
 
(*) et que, pour cette raison, je n'ai pas pu désabonner.

Je ne résiste pas, enfin, à vous annoncer la sortie d'un livre, les "Chroniques de Luxe" auquel j'ai eu l'insigne honneur de participer et où 40 chanteurs chroniquent 40 artistes célèbres : http://www.editionsbdl.com/BATAILLE_Chroniques.html  (Moi, j'avais Higelin.)

Cordialement,
Eric la Blanche
http://www.lablanche.org
http://www.myspace.com/lablanche

_______________________________________________________________________________________________________________
Rubrique désabonnement nouvelle version : "L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase." (Desproges)
 
toi vouloir désabonner ? toi cliquer "répondre au message" et écrire toi vouloir désabonner. Si trop compliqué, toi téléphoner kommandantur.

Publié dans L'oreille à tendre

Commenter cet article